« CORNÉLIUS, LE MEUNIER HURLANT », le premier film de Yann LE QUELLEC – Sortie le 2 mai 2018

Par : Rémi Castillo | Durée : 1min 55sec | Postée : Il y a 4 mois | Chaîne : Jeunes Talents du Cinéma
Partager | Exporter | 442 vues | Notez
 
Avec Maxime Dambrin, Anaïs Demoustier, Bonaventure Gacon …
 
Un beau jour, un village du bout du monde voit s'installer un mystérieux visiteur, Cornelius Bloom, qui aussitôt se lance dans la construction d'un moulin. D’abord bien accueilli, le nouveau meunier a malheureusement un défaut: toutes les nuits, il hurle à la lune, empêchant les villageois de dormir. Ces derniers n’ont alors plus qu’une idée en tête : le chasser.  Mais Cornelius, soutenu par la belle Carmen, est prêt à tout pour défendre sa liberté et leur amour naissant.
 
Yann LE QUELLEC débute sa carrière dans la production de films en créant et dirigeant les Sofica Cinémage (associées à la production de deux cent longs métrages) et les sociétés White Light Films / Les Films de mon moulin. En 2012, il écrit et réalise Je sens le beat qui monte en moi (Prix du public au festival de Brive, Prix du public et Prix de la presse internationale au French Film Festival d’Unifrance et aux Lutins du court métrage, Grand Prix du Festival de Vendôme et lauréat de nombreux festivals internationaux) puis, en 2013, Le Quepa sur La Vilni ! (Prix Jean Vigo, Quinzaine des réalisateurs, Festival de Clermont Ferrand…). Ces deux moyens métrages ont bénéficié d’une sortie nationale en salles et en DVD en 2014. Yann Le Quellec est également auteur de bandes dessinées aux Editions Delcourt : Love is in the air (guitar), traduit dans plusieurs pays, et Le royaume d’Hérouville (en cours de parution). Avec Cornélius, le meunier hurlant, librement inspiré du roman de l’écrivain finlandais Arto Paasilinna, il signe son premier long métrage.