LOU DE LÂÂGE, dans le film « JAPPELOUP » – Sortie le 13 mars 2013

Par : Rémi Castillo | Durée : 2min 8sec | Postée : Il y a 7 ans | Chaîne : Jeunes Talents du Cinéma
Partager | Exporter | 134 vues | Notez
Réalisé par Christian Duguay
Avec Guillaume Canet, Marina Hands, Daniel Auteuil…
 
Au début des années 80, abandonnant une carrière d’avocat prometteuse, Pierre Durand se consacre corps et âme à sa passion, le saut d’obstacle. Soutenu par son père, il mise tout sur un jeune cheval auquel personne ne croit vraiment : Jappeloup. Trop petit, trop caractériel, trop imprévisible, il a de nombreux défauts mais une détente et des aptitudes remarquables. De compétition en compétition, le duo progresse et s’impose dans le monde de l’équitation. Mais les JO de Los Angeles sont un terrible échec et Pierre prend alors conscience de ses faiblesses. Avec l’aide de Nadia, sa femme, et de Raphaëlle, la groom du cheval, Pierre va regagner la confiance de Jappeloup et construire une relation qui va les mener aux JO de Séoul en 1988.
 
Lou DE LÂÂGE débute au petit écran dans une publicité pour la marque de cosmétique Bourjois (2009). Elle apparaît aussi dans un volet des « Petits meurtres d'Agatha Christie » réalisés par Eric Woreth (2010), et en Pauline dans la série historique « 1788... et demi » (2010), filmée par Olivier Guignard avec Sam Karmann et Natacha Lindinger.
Elle foule les plateaux de cinéma pour le premier long métrage de Frédéric Louf J'aime regarder les filles (2011, photo), où elle est Gabrielle, jeune bourgeoise parisienne objet du désir de Primo/Pierre Niney, provincial audacieux dans la France de mai 1981 à la veille de l'arrivée de François Mitterrand.
Elle enchaîne avec Nino (Une adolescence imaginaire de Nino Ferrer) de Thomas Bardinet (2011), où elle incarne la jeune Natacha face à David Prat.