Thaïs ALESSANDRIN et Victor BELMONDO dans « MON BEBE » – Sortie le 13 mars 2019

Par : Rémi Castillo | Durée : 1min 22sec | Postée : Il y a 1 semaine | Chaîne : Jeunes Talents du Cinéma
Partager | Exporter | 336 vues | Notez
 
Réalisé par Lisa Azuelos
Avec Sandrine Kiberlain, Mickael Lumière, Camille Claris, Kyan Khojandi, Arnaud Valois …
 
Héloïse est mère de trois enfants. Jade, sa "petite dernière", vient d’avoir dix-huit ans et va bientôt quitter le nid pour continuer ses études au Canada.
Au fur et à mesure que le couperet du baccalauréat et du départ de Jade se rapproche, et dans le stress que cela représente, Héloïse se remémore leurs souvenirs partagés, ceux d’une tendre et fusionnelle relation mère-fille, et anticipe ce départ en jouant les apprenties cinéastes avec son IPhone, de peur que certains souvenirs ne lui échappent...

Elle veut tellement profiter de ces derniers moments ensemble, qu’elle en oublierait presque de vivre le présent, dans la joie et la complicité qu’elle a toujours su créer avec sa fille, "son bébé".
 
Fille de Lisa Azuelos et du réalisateur, ex assistant de Luc Besson, Patrick Alessandrin,
Thaïs ALESSANDRIN  était sans doute la mieux placée pour interpréter son propre rôle. « Mon bébé » c’est elle, la petite dernière d’une fratrie de trois, qui passe son bac et va prendre son envol en partant suivre ses études à Montréal. Elle a d’ailleurs participé au scénario.
Enfant de la balle, elle a figuré au casting de deux autres films de sa mère - LOL et Une rencontre - d’un film de son père et de celui de sa soeur Carmen, Interrail. Cette année, elle est aussi l’affiche de la comédie de Fabien Onteniente portée par Franck Dubosc : All inclusive.
En 2019, elle présente Mon Bébé en avant-première aux côtés de sa mère au cinéma Morny de Deauville à l'occasion de Normandes en Tête.
 
Des cheveux brun foncé, des yeux verts et une gueule d’ange, Victor BELMONDO a plus d’un atout pour séduire le cinéma français. Il faut dire qu’il a de qui tenir puisqu’il n’est autre que le petit-fils de Jean-Paul Belmondo.
Né en 1993, le jeune homme se passionne lui aussi pour le monde du théâtre et de la comédie, contrairement à son père Paul, célèbre pilote automobile. Il s’inscrit à plusieurs formations d’art dramatique : le cours Cochet en 2013, l’école de cinéma ESEC de 2012 à 2015 et le cours Peyran-Lacroix où il étudie depuis 2015. Malgré son jeune âge, Victor commence à avoir une belle petite carrière à son actif puisqu’il a déjà travaillé en tant qu’acteur pour le court-métrage Troc en 2012 et comme assistant réalisateur pour le documentaire Belmondo en 2014.
Depuis, le jeune homme ne cesse d’enchaîner les collaborations au cinéma, à la télévision et au théâtre, que ce soit devant ou derrière la caméra. Il s’attèle ainsi à l’écriture de son premier long-métrage Par amour tout en travaillant comme assistant de mise en scène pour la pièce Ghost Light en 2016. En parallèle, il décroche un petit rôle dans le film La vie très privée de Monsieur Sim (2015) et la mini-série Le Coach (2016). Il a également été à l’affiche du film Les Gardiennes aux côtés de Natalie Baye et Laura Smet en septembre 2017.