Alban IVANOV et Noée ABITA dans « LE GRAND BAIN » - Sortie le 24 octobre 2018

Par : Rémi Castillo | Durée : 0min 42sec | Postée : Il y a 2 mois | Chaîne : Jeunes Talents du Cinéma
Partager | Exporter | 964 vues | Notez
 
Réalisé par Gilles Lellouche
Avec Virginie Efira, Mathieu Amalric, Leïla Bekhti, Benoît Poelvoorde, Philippe Katerine, Jean-Hugues Anglade, Félix Moati, Guillaume Canet …
 
C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie...
 
Originaire de Narbonne où il naît le 10 septembre 1984, Alban IVANOV se découvre une passion pour la comédie dès l’âge de 11 ans et ne tarde pas à intégrer une troupe d’improvisation théâtrale.
Très à l’aise sur les planches, il décide d’abandonner ses études pour se consacrer pleinement  à la comédie. En 1997, il rejoint la Ligue d’improvisation des Yvelines où son talent ne tarde pas à attirer l’attention sur lui. Quelques années plus tard, Alban intègre la troupe Trait d’Union avec laquelle il participe à de nombreuses pièces de théâtre dont Famille de Stars et L’avare. Outre le théâtre, le jeune acteur rêve également de cinéma et de télévision.
Après avoir tourné de nombreuses publicités, il décroche des petits rôles dans des séries comme L’instit, Franck Keller ou encore Sos 18. En 2008, Ivan devient le héros de la mini-série Dur dur d’être le fils de… grâce à laquelle il se fait remarquer par Jamel Debbouze. Ce dernier lui confie la présentation de son Jamel Comedy Club. Après une apparition dans le programme court humoristique Bref, il démarre sa carrière au cinéma avec la comédie Les Mythos en 2011. Très à l’aise dans ce genre, il apparaît dans deux grands films en 2017 : la comédie dramatique Patients sous la direction de Grand Corps Malade et Le Sens de la fête où il donne la réplique à Jean-Pierre Bacri.
 
Très jeune, Noée ABITA  rêve de devenir actrice. En 2016, alors qu'elle a 17 ans, elle se présente à une agence artistique en compagnie d'une amie. Elle fait alors la rencontre de Léa Mysius qui cherche une jeune actrice pour le rôle-titre de son premier long métrage, Ava. Bien que le rôle soit celui d'une adolescente de 13 ans, Noée est sélectionnée par la réalisatrice car son âge réel et son apparence physique sont des atouts pour les scènes de nu prévues dans le scénario, même si la jeune actrice refuse d'abord de se déshabiller pour le film avant de finalement se sentir à l'aise avec la nudité. De son côté, Noée se reconnaît dans le personnage, à cause de son caractère et de ses problèmes ophtalmiques. Sa prestation est saluée par la presse et, en novembre 2017, elle est présélectionnée pour le César du meilleur espoir féminin.