Ana GIRARDOT dans « BONHOMME » - Sortie le 29 août 2018

Par : Rémi Castillo | Durée : 1min 37sec | Postée : Il y a 3 mois | Chaîne : Jeunes Talents du Cinéma
Partager | Exporter | 577 vues | Notez
 
Réalisé par Marion Vernoux
Avec Nicolas Duvauchelle, Béatrice Dalle, François Rollin …
 
La vie de Piotr et Marilyn, jeune couple de la banlieue lilloise, va être bouleversée suite à un accident de voiture. Traumatisé crânien, Piotr, s’il garde son physique avantageux, n’a plus toute sa tête : tantôt matou apathique, tantôt fauve en rut à l’hypersexualité débridée.
Pour Marilyn, convaincue que son amour pour lui peut le sauver, c’est le début d’une épopée menée vaille que vaille et cul par-dessus tête.
 
Fille d’Hippolyte Girardot et d’Isabel Otero, Ana GIRARDOT est née le 1er Août 1988. Sa première expérience face caméra, Ana l’effectue en 1992 sous l’œil de Diane Kurys dans Après L'Amour, où elle tient un petit rôle aux côtés de son père. En 2010 elle joue dans un épisode de Diane, Femme Flic, avec sa mère cette fois-ci. La même année, Ana obtient un rôle important dans le premier long-métrage de Fabrice Gobert, Simon Werner A Disparu..., sélectionné au festival de cannes dans la catégorie un certain regard. La carrière de la jeune actrice commence réellement à décoller entre 2011 et 2013 quand elle enchaîne trois films : le biopic Cloclo et les deux comédies Radiostars puis Amitiés Sincères. Parallèlement, elle participe à la série télévisée à succès Les Revenants, dans laquelle elle a un rôle important. En 2014, elle est à l'affiche du film de Julie Lopes Curval, Le Beau Monde aux côtés de Bastien Bouillon. Elle enchaîne ensuite avec le thriller Un Homme Idéal, dans lequel elle donne la réplique à Pierre Niney. Elle fait un petit caméo dans Saint Amour de Gustave Kervern et Benoît Delépine.