Joséphine JAPY et François CIVIL dans « MON INCONNUE » – Sortie le 3 avril 2019

Par : Rémi Castillo | Durée : 2min 25sec | Postée : Il y a 2 mois | Chaîne : Jeunes Talents du Cinéma
Partager | Exporter | 441 vues | Notez
Réalisé par Hugo Gélin
Avec Benjamin Lavernhe , Edith Scob , Camille Lellouche , Amaury de Crayencour , Nina Simonpoli-Barthélemy , Juliette Dol , Samir Boitard , Christian Benedetti …
 
Du jour au lendemain, Raphaël se retrouve plongé dans un monde où il n'a jamais rencontré Olivia, la femme de sa vie.
Comment va-t-il s'y prendre pour reconquérir sa femme, devenue une parfaite inconnue ?
 
La carrière de Joséphine JAPY débute à l'âge de 10 ans seulement, lorsqu'elle obtient un rôle dans Les Âmes grises d'Yves Angelo en 2005, aux côtés de Jean-Pierre Marielle, Jacques Villeret, Denis Podalydès et Marina Hands. Ce n'est que quatre ans plus tard qu'elle foule de nouveau un plateau de cinéma lorsqu'elle décroche un rôle dans la comédie française Neuilly sa mère! de Gabriel Julien-Laferrière, dans laquelle elle joue Marie, la petite amie de Samy, avant de donner la réplique à Vincent Cassel deux ans plus tard dans Le Moine.
En 2012, la jeune actrice se glisse dans la peau de France Gall pour les besoins du film Cloclo de Florent Emilio Siri. Deux ans plus tard, elle est choisie pour tenir l'un des deux rôles principaux du second long-métrage de Mélanie Laurent, Respire, avec Lou de Laâge. Le film a notamment reçu une standing ovation au 67ème Festival de Cannes durant lequel il a été présenté dans la section "Séances spéciales" de la Semaine de la critique 2014. Son interprétation lui a alors permis d'être nommée au César du meilleur espoir féminin en 2015 lors de la 40ème cérémonie des César et de recevoir le Swann d'Or de la révélation féminine au Festival du Film de Cabourg.
Etudiante à l'Institut d'études politiques de Lyon en parallèle de sa carrière cinématographique, la comédienne sera vue ensuite dans Un village presque parfait de Stéphane Meunier, aux côtés de Didier Bourdon, Lorànt Deutsch, Lionnel Astier, Denis Podalydès et Elie Semoun, Joséphine Japy est attendue, début 2016, dans le film Paris-Willouby d'Arthur Delaire et Quentin Reynaud. Elle y donnera notamment la réplique à Isabelle Carré, Stéphane De Groodt, Alex Lutz et Solal Forte. La même année, elle sera à l'affiche du thriller Irréprochable de Sébastien Marnier, face à Marina Foïs, Jérémie Elkaïm et Benjamin Biolay.
 
François CIVIL se dirige dès l'adolescence vers des études de théâtre au studio Le Magasin. Il obtient son premier rôle au cinéma à l'âge de 16 ans au côté de Clovis Cornillac dans le film "Le Cactus" réalisé par Michel Munz et Gérard Bitton. Le jeune acteur parisien révélera tout son talent dans le film "Soit je meurs, soit je vais mieux" de Laurence Ferreira-Barbosa. C'est d'ailleurs pour ce premier rôle qu'il est nommé pour le César du meilleur espoir masculin de 2009.
C'est en 2010, qu'il fait la rencontre d'Igor Gotesman avec qui il deviendra ami. Il joue pour lui dans le court métrage "Five". La particularité de François Civil est qu'il est à l'aise dans tous les genres cinématographiques. En effet, l'acteur a démontré ses capacités d'adaptation dans tous les styles de films. Que ce soit dans la comédie romantique "Elles", sortie en 2011, dans le film dramatique "Macadam Baby" sorti en 2014, dans le film d'épouvante "Catacombes" sortants les salles en 2014, ou encore dans le thriller "Made in France" sorti en 2016, François Civil s'acclimate parfaitement à ses rôles qu'il joue avec brio.
Mais l'acteur décide de ne pas se cantonner uniquement aux longs-métrages, il est d'ailleurs l'un des acteurs de la série à succès "Dix pour cent" dans laquelle il interprète le personnage d'Hippolyte Rivière. Il ne délaisse pas pour autant le cinéma, puisqu'en 2016, il retrouve Igor Gotesman dans l'adaptation en long-métrage de "Five" aux côtés de qui il jouera, accompagné de Pierre Niney, Margot Bancilhon et Idrissa Hanrot.
Malgré tout ce succès ces dernières années, il semble bien que 2019 soit l'année de la consécration pour le comédien. On le retrouve dans pas moins de quatre films cette année au côté des plus grands, et notamment dans "Le chant du loup", où il donne la réplique à Omar Sy, Mathieu Kassovitz et Reda Kateb. François Civil joue également dans "Mon inconnue" de Hugo Gélin, "Celle que vous croyez" de Safy Nebbou et "Deux moi" de Cédric Klapisch.